Gratteur de Terre

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dans le Ciel

Mes commentaires et activités concernant l'Astronomie

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 6 juillet 2011

Ciel de Meuse

Un ciel qui m'a fait m’arrêter sur le bord de la route de retour du Luxembourg...

Ciel de Meuse

samedi 14 mai 2011

Traque de l'astéroïde QUAOAR

Vendredi après avoir rendu ma dernière copie à l'INRAP, j'ai pu prendre Felipe Braga-Ribas, un jeune chercheur de l'Observatoire de Paris-Meudon à la gare de Metz pour l’emmener à Viéville-sous-les-Côtes. Il ne venait pas pour faire du tourisme mais pour l'évènement annoncé dans un billet précédent.

Felipe Braga-Ribas est brésilien et effectue en ce moment sa thèse en France. Il est venu pour enregistrer l'évènement avec une caméra numérique ultra-rapide et très sensible au foyer du télescope de 83 cm de l'Observatoire des Côtes de Meuse, le T83.

Cet événement, découvert par un groupe de chercheurs de Rio de Janeiro au Brésil à l'aide du télescope de l’ESO (Observatoire Européen Austral) de 2.2m à La Silla au Chili, mais qui n'a pu être confirmé qu’il y a une dizaine de jours, va être suivi par une vingtaine de gros télescopes en France et en Espagne (toutes les occultations stellaires par des objets trans-neptuniens découverts par l’équipe peuvent être trouvées dans ce lien). Les résultats de ces observations permettront de mieux connaître cet objet encore mystérieux qu'est QUAOAR. Il s'agit d'un très gros astéroïde découvert en 2002 par les astronomes de l'Institut de Technologie de Californie. Il se situe sur une orbite qui se trouve plus loin que la dernière planète Neptune et même actuellement plus loin que la planète naine Pluton. Son diamètre estimé est de 1 280 kilomètres, ce qui faisait de lui, lors de sa découverte, le plus grand planétoïde du système solaire, mais des objets encore plus grands ont été découverts depuis comme SEDNA en 2003 avec 1 500 km et ÉRIS en 2005 avec un diamètre entre 2 350 et 3 000 km. La taille et la forme de QUAOAR ne sont pas encore bien définies et les observations de la nuit du vendredi 13 mai au samedi 14 mai, sont essentielles pour affiner les mesures de sa taille avec une précision de quelques kilomètres, et donc de pouvoir déduire des informations sur sa composition, sa rotation et de savoir si QUAOAR a une atmosphère.

Comme prévu Felipe Braga-Ribas est arrivé par le TGV-Est à Metz dans l'après-midi du vendredi 13 mai, il a tout de suite été pris en charge par un membre de l'Association du Télescope des Côtes de Meuse qui gère l'Observatoire du même nom. Après avoir fait des premiers réglages sur l'instrument avec l'aide de Marc Kaschinski le concepteur du T83, il a fallu laisser la place pour une animation prévue de longue date pour 52 élèves de l'école Bradfer-Saint Jean Baptiste de Bar-le-Duc. Les enfants et leurs accompagnateurs ont d'ailleurs montré un vif intérêt pour les explications de l'évènement qui allait suivre leur animation... Certains auraient même bien voulu rester...

Vers minuit, le vrai travail de recherche a pu débuter. Ce n'est pas une mince affaire de trouver une étoile de si faible éclat, pour cela il faut très bien connaître le ciel et Felipe Braga-Ribas a montré sa grande maitrise en la trouvant a l’œil à l’oculaire du T83, avec l’aide de l’équipe de l’Observatoire de Meuse. L’œil humain a ensuite été remplacé par la fameuse caméra de l'équipe de Meudon, enfin prête à enregistrer cet événement si important pour la communauté des planétologues. Ne restait plus qu'à espérer que les nuages ne viendraient pas jouer les troubles-fêtes, ce qui fort heureusement n'a pas été le cas et Felipe Braga-Ribas a pu repartir de Viéville-sous-les-Côtes chargé des précieuses données qui vont permettre à son équipe d'avancer dans la connaissance de QUAOAR.

Le champ d'étoiles où se situe l'étoile (flèche blanche) qui doit être occultée par Quaoar

Felipe est pret pour enregistrer l'évènementFelipe fait les flats pour corriger les images numériques

jeudi 12 mai 2011

Occultation d'une étoile par l'astéroïde QUAOAR

Nous venons d'être contacté par l'Observatoire de Meudon
pour participer à une observation importante...

Voici ce que nous dit le message de l'Observatoire de Meudon :

"Le gros astéroïde trans-neptunien 50000 QUAOAR va occulter une petite étoile de magnitude 17.1 dans la nuit de vendredi à samedi, vers 1h15 TU, autrement dit 3h15 TL.
(NB: QUAOAR pourrait être un trans-neptunien rocheux, un peu comme CERES entre Mars et Jupiter, mais en plus gros et plus dense. C'est presque incroyable.)"  


Un chercheur de l'Observatoire de Meudon va venir avec une caméra ultra-sensible pour la manip...

Plus d'info ici

Passage de l'ombre de l'occultation

mardi 10 mai 2011

Une journée d'animation pour des scolaires au T83

Une journée à faire l'animateur bénévole à l'Observatoire des Côtes de Meuse pour des classes de CE1, CE2 et CM1 du nord de la Meurthe-et-Moselle... Très sympa...